Débutée le dimanche 9 janvier dernier, la phase de poule de la présente Coupe d’Afrique des Nations s’est terminée hier jeudi. Voici les chiffres à retenir de cette première partie du tournoi continental qui a lieu au Cameroun.

 

Buts inscrits : 68

Lors des 36 rencontres de la première partie de la CAN 2021, les filets ont tremblé à 68 reprises (soit une moyenne de 1,88 buts marqués / match). 2 matches ont connu le plus grand nombre (5) de buts : Cameroun – Ethiopie (4-1) et Ghana – Les Comores (2-3). La poule C (Maroc, Les Comores, Gabon et Ghana) a été la plus prolifique avec 15 buts inscrits. 15 rencontres (soit 41,66% du total de matches disputés) se sont achevées sur le score de (1-0). 4 oppositions (soit 11,11% du total) dont 2 impliquant le Sénégal se sont soldées par un nul blanc (0-0).

Cartons : 124

124 cartons ont été brandis au terme des 36 matches de poule (soit 3,44 cartons distribués / rencontre). L’on a relevé 118 cartons jaunes (soit 95, 16% du total) et 6 cartons rouges (soit 4,83 % du total). Le match Sierra Leone – Guinée Equatoriale est celui qui a été le plus sanctionné avec 9 cartons dont une expulsion. 2 oppositions à savoir Nigeria – Egypte et Nigeria – Guinée Bissau se sont terminées sans le moindre carton.

Penalty : 17

17 penalties ont été sifflés lors de la première moitié de la compétition continentale. Cependant, 8 ont été manqués (soit un taux d’échec équivalent à 47,05%). En 3 sorties, Le Mali a obtenu autant de penalties. Ils ont tous été convertis par Ibrahima Koné (dossard 18) à chaque match. En revanche, la Tunisie a eu le pied carré en vendangeant 3 penalties obtenus dont un à chacune de ses rencontres disputées.

 

Homme du match

36 titres de “Homme du match” ont été décernés à plusieurs athlètes. En fonction des différents secteurs, l’on a relevé la répartition suivante :
15 titres ont été pour des attaquants ;
11 trophées aux milieux de terrain ;
4 défenseurs ont été lauréats ;
6 gardiens se sont emparés de cette distinction personnelle.

Iban Salvador (dossard 6, Guinée Equatoriale) et Naby Keita (dossard 8) ont été les 2 joueurs à remporter le trophée “Homme du match” à 2 reprises en 3 matches disputés.

Meilleure attaque / défense

Meilleure attaque : Cameroun (7 buts marqués)
Portée par un tranchant Vincent Aboubakar auteur de 5 réalisations, l’attaque des Lions Indomptables a réussi à marquer 7 buts dont 2 sur penalty. Le dossard 10 Camerounais est d’ailleurs en tête du classement des meilleurs buteurs de la présente compétition. Le Nigeria et la Côte d’Ivoire complètent le top 3 des meilleures attaques de cette CAN avec respectivement 6 réalisations.

Meilleure défense : Sénégal (0 but encaissé)
En dépit d’un nouveau quatuor défensif à chacune des 3 sorties et 2 gardiens essayés dans les buts, l’arrière-garde Sénégalaise a été hermétique avec 0 but concédé. 5 autres nations à savoir le Nigeria, l’Egypte, le Mali, la Gambie et la Guinée Equatoriale suivent avec 1 seul but encaissé.

 

Pire attaque / défense

Pire attaque : Mauritanie et la Guinée Bissau (0 but marqué)

Malgré d’intéressantes occasions obtenues, les Mourabitounes et Lycaons sont rentrés à la maison avec 0 but marqué. Les Bissau-Guinéens ont eu l’opportunité de marquer sur penalty face au Soudan. Cependant, il a été raté par le dossard 10 des Lycaons.

Avec d’impressionnants atouts offensifs, les sélections Sénégalaise et Algérienne se sont tristement illustrés avec 1 petit but inscrit en 3 matches de poule. Si la vedette Sénégalaise, Sadio Mané, a converti son penalty face au Zimbabwe, la star Algérienne Riyad Mahrez a touché le poteau sur le sien face à la Côte d’Ivoire.

Pire défense : Mauritanie (7 buts encaissés)

Frileuse en défense, la Mauritanie a encaissé 7 buts en 3 sorties, surtout un naufrage (4-0) face aux Aigles de Carthage. L’addition aurait été salée si le portier Babacar Diop n’avait pas multiplié des arrêts impressionnants notamment en sortant un penalty face à la Tunisie. La défense de l’Éthiopie a également bu l’eau jusqu’à la lie dans le groupe A avec 6 buts concédés.