Les 2 principales divisions footballistiques du Maroc ont baissé leurs rideaux, hier. Dressons à présent le bilan des Ivoiriens dans les échelons 1 et 2.

Une fin de l’élite avec des fortunes diverses pour 4 Ivoiriens
Au Royaume chérifien, les Ivoiriens Comara Cheick et Magbi Gbagbo du Wydad Athletic Club (WAC) ont été vice-champions. Les ex-Académiciens ont respectivement marqué 2 et 3 buts au terme de cette saison perturbée par la maladie à Coronavirus.
Buteur face au Raja de Casablanca lors de la dernière journée de Botola Pro 1, Guédé Joseph des Forces Armées Royales (FAR) a totalisé 10 buts lors du récent exercice. Son équipe a fini 6e, loin des places Africaines. Néanmoins, l’attaquant Ivoirien a été le meilleur buteur de son club ainsi que des Ivoiriens évoluant dans ce championnat.
L’attaquant Gonazo Thomas et son club Raja Beni Mellal ont connu une saison décevante avec une seule victoire et 9 nuls en 30 journées disputées. C’est en position de lanterne rouge qu’ils ont bouclé la saison. Pour le prochain exercice, ils évolueront en Botola Pro 2.

En Botola Pro 2, 5 Ivoiriens ont été à la lutte pour la montée
Kouassi Diallo (Raja Athletic Club), Guiza Djédjé Franck (MAS Fès) Djama Joe et Kouakou Pikolo (Dcheira) ont été à la lutte pour la montée dans l’élite. C’est l’ex-joueur du Séwé Sport et sa formation de MAS Fès qui ont pu atteindre cet objectif en décrochant la seconde place. L’Ivoirien et capitaine Guiza Djédjé a contribué offensivement à ce fait en marquant 16 buts. L’attaquant, meilleur buteur de la division 2, a égalment inscrit son nom dans les annales du club en disputant 100 matches avec les Jaune et Noir.
A la 3e marche, l’on retrouve Dcheira avec ces 2 Ivoiriens, Djama Joe et Kouakou Pikolo. Arrivé au mercato en janvier 2020, le premier cité a été le meilleur fusil de son club avec 12 réalisations. Il a ainsi permis à son équipe de finir la meilleure attaque du championnat avec 44 buts en 30 matches.
Quant à Kouassi Diallo, le défenseur central Ivoirien et les siens du Raja Athletic Club n’ont concédé que 18 buts en 30 rencontres (soit 0,6 but / match). Ils ont fini au pied du podium (4e) avec la meilleure défense.