Invitée surprise de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2019, la Mauritanie foulera le sol Egyptien dans le but de transformer son coup d’essai en coup de maître.

Personne ne pensait la voir au banquet du football africain qui se tiendra du 21 juin au 19 juillet prochain en Egypte, mais elle est bien là. Elle c’est la Mauritanie, 103e au classement FIFA du mois d’avril dernier. Elle qui a créé la sensation de terminer de fort belle manière deuxième de son groupe lors des qualifications à cette 32e CAN avec le même nombre de points (10) que l’Angola.

Une première pleine d’ambition
Les mourabitounes seront certes à leur première CAN, mais l’Afrique toute entière aura eu l’occasion de la connaître durant les éliminatoires. En six rencontres les Mauritaniens ont signé quatre succès dont les plus belles auront été celles obtenues face au Burkina Faso (2-0) et contre l’Angola (1-0) pour deux défaites enregistrées. Des performances sur lesquelles ils s’appuieront dans l’optique de créer l’exploit de sortir du groupe E où on note les présences du voisin Malien, de l’Angola et de la Tunisie. Pour réussir leur baptême de feu, les vert et blanc devront corriger les erreurs défensives constatées lors des éliminatoires où ils ont concédé 6 buts pour 7 buts inscrits.
L’espoir du peuple Mauritanien se repose sur une génération de jeunes footballeurs composée essentiellement d’expatriés conduit par le technicien Français, Corentin Martins.

Corentin Martins, le porte bonheur d’un football en plein progression
Depuis son arrivée dans le pays saharien de l’Afrique de l’Ouest en Octobre 2014 en remplacement de Patrice Neveu, Corentin Martin a beaucoup apporté au football Mauritanien mais plus précisément à la sélection nationale. En allant chercher les enfants du pays dans les championnats étrangers, il a aujourd’hui bâti l’une des meilleures équipes d’Afrique. Avec un schéma de jeu bien défini et parfaitement exécuté par des jeunes joueurs tels que Mohamed Dellah Yali (DRB Tadjenanet/ Algérie) et El Hacen El Id (Real Valladolid/ Espagne) mais aussi des expérimentés attaquants que sont Ismaël Diakité (US Tataounie/ Tunisie) et Moulaye Ahmed Khalil (AS Gabès/ Tunisie) les coéquipiers d’Abdoul Ba n’ont peur de rien.