Ta Lou Marie-Josée est entrée dans l’histoire en devenant la première Africaine a remporté le sprint en coupe continentale. Elle s’est aussi hissée sur le podium du 200m à Ostrava en République Tchèque.

Samedi, Ta Lou a fini en première position lors du 100m avec un temps de 11.14s. Elle termine ainsi devant la Britannique Dina Asher-Smith de l’équipe Européenne, arrivée 2e avec un chrono de 11.16s. L’équipe du continent Américain arrive en troisième position (11.23s) avec sa représentante Jenna Prandini des Etats-Unis.

A la finale du 200m disputée dimanche, la sprinteuse Ivoirienne a fini avec un temps de 22.61s et s’est classée 3e. Cette épreuve fut remportée par l’équipe des Amériques avec Shaunae Miller-Uibo du Bahamas en (22.16). L’équipe de l’Europe, quant à elle se classe 2e par l’entremise de l’Hollandaise Dafne Shippers avec 22.28s.

Avec cette nouvelle performance, Ta Lou a donné 14 points à l’Afrique dans la compétition. Si Marie Josée Ta Lou a brillé dans la compétition inter continentale, son compatriote Arthur Cissé Gue a raté sa compétition. Engagé dans la finale du 100m, l’Ivoirien n’a pu faire mieux qu’une 6e place, donnant ainsi 4 points à l’équipe masculine Africaine.

Ce sont 92 athlètes dont 47 femmes et 45 hommes issus de 19 disciplines qui représentaient le continent Africain à cette 8è édition de la coupe continentale Ostrava 2018. Le classement final de la compétition donne l’équipe des Amériques vainqueur avec 262 points, loin devant celle de l’Europe, 2e avec 233 points. L’Asie-Pacifique est 3e (188 points), quand l’Afrique ferme la marche (4e) avec 142 points et 8 finales remportées.