C’est inédit, les finales des compétitions des clubs se joueront sur un seul match désormais. La méthode des allers-retours prend donc fin.

Le match entre le Wydad Casablanca et l’Espérance de Tunis a propulsé cette décision de jouer la finale sur un terrain neutre.
Rappelons que c’était seulement lors de la première édition de la ligue des champions, en 1965 entre l’Oryx Douala et le Stade Malien que le match s’est disputé sur un seul match. Pour le reste, c’était que des allers-retours.